Introspection

 

L’enfant que j’étais me dirait :

“J’ai cru en toi.
J’avais mis tous mes espoirs en toi.
J’étais sûre que tu vaincrais toutes mes peurs. Toutes mes peurs.
Je ne doutais pas que tu puisses réaliser mes envies, mes rêves.
Je te voyais tellement forte, tellement libre, tellement une autre que moi.

Souviens-toi, j’avais de beaux et grands projets pour moi.
Qu’en as-tu fais ?”

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0

La parole est à toi :)

%d blogueurs aiment cette page :