Un interstice

Une porte entrouverte est un interstice qui nous invite à entrer ou à épier.

Raser les murs, rien de moins sûr. Il faut choisir : franchir ou partir.

Ne pas se faufiler, ni se défiler, ne rien enfoncer. Juste être convié.

S’offrir un regard à la vue de tous.

Partager un moment de rien ou un moment de plein.

De plein d’autres choses encore sans se promettre plus.

Oublier les bleus à l’âme en chacun de nous, car le mal est là si on n’en revient pas.

Ne plus avoir peur, ne plus avoir froid.

Derrière l’interstice il y a lui, il y a elle. Peut-être nous.

© Tous droits réservés 2017  Coryne Vezien

0

La parole est à toi :)

%d blogueurs aiment cette page :