Mon censeur

Voilà à quoi ressemble mon censeur. je l’ai tout de suite imaginé comme étant Satanas du fameux dessin animé “les fous du volant”.
Il en a toutes les caractéristiques : le regard en coin, le sourire malsain bref tout ce qui inspire confiance…

C’est quoi un censeur ?

Avant de vous en dire plus, je me dois de vous expliquer ce qu’est ce censeur.

Il ne s’agit ni plus ni moins de cette petite voix interne qui vous s’assure des petits mots pas très sympathiques qui vous mettent le doute ou vous confortent dans l’idée que vous avez de vous ou de votre travail…

Le censeur n’est rien d’autre qu’un sapeur de moral, un coupeur d’élan.

A vous de le nommer, à vous de lui trouver un visage, à vous de prendre le temps de trouver dans quel espace de votre cerveau il se cache quand il vous parle.

Parlez-lui !

Maintenant que vous savez qui il est, qu’il n’est pas qu’une petite voix, commencer à lui répondre quand il s’adresse à vous.
Par exemple s’il vous dit que “ce que vous écrivez c’est pas mal m’enfin ça casse pas des briques, que ça vaut peut-être pas la peine de continuer” n’ayez pas peur de lui rétorquer :”ouep t’as raison c’est pas mal ! Il faudra retravailler tel ou telle partie mais là j’en suis à tel passage. J’y reviendrai plus tard.”

N’hésitez pas à construire un vrai dialogue avec ce Satanas qui ne vous veut pas que du bien, vous verrez qu’il finira par beaucoup moins intervenir.
Prenez de l’assurance et il se fera moins encombrant.

Maîtrisez-le

Mais attention ! Le censeur peut aussi être de bon conseil notamment quand il pointe un détail, ou un passage ou une construction dans votre travail. Quand on sait dialoguer avec lui il devient alors celui sur qui on peut compter. Il suffit de l’apprivoiser !

Je vous conseil un excellent livre qui en parle merveilleusement en plus de nombreux autres conseils : Libérez votre créativité de Julia Cameron A mettre entre toutes les mains !!!!!

 

Et vous, quel petit nom avez-vous donné à votre censeur ? Avez-vous remarqué un changement depuis que vous lui parlez ?

 

 

0

2 commentaires / Quel est ton avis sur cet article ?

La parole est à toi :)

%d blogueurs aiment cette page :