Pub Francaise des Jeux – Dédé

Pub Francaise des Jeux – Dédé

En plus du souvenir où je me bidonnais comme une madeleine dès que je voyais cette pub, je voudrais attirer ton attention sur l’effet comique qui ,en gros, te dis : « si t’as rien compris t’es vraiment un pignouf, tête de cochon ! »

C’est typiquement le genre de choses que j’aimerais savoir écrire (pas dire que t’es une tête de cochon hein qu’on soit bien d’accord). Faire passer mon message en quelques lignes et si possible dans l’humour ou tout autre émotion. Clair, rapide, simple même si la simplicité n’est pas roi en mon royaume…

 

« Pôv bête. »

Roger Whittaker

Roger qui ?
Roger Whittaker. Toi non plus tu connais pas ? Ça va changer !

Parce que j’ai le don de tomber sur des trucs improbables entre deux pépites et sans chercher en plus, je me dis toujours que je ne peux pas garder ça pour moi ! Et là, croies-moi, je ne sais pas si c’est à ranger dans la catégorie improbable ou pépite. Les deux vraisemblablement.

 Ne te fies pas au rire de psychopate de Roger à la demie seconde du démarrage de la vidéo c’est pas représentatif de ce qui suit.
Pour info j’ai le même au réveil quand je vois mon chat…

 

 

Je sais pas toi, mais moi ça me met de bonne humeur. Limite envie de danser.

Et à ce stade tout le monde a oublié le rire sadique de cet homme, pas mon chat !

 

 

Casatschok ou gros délire perso

Casatschok ou gros délire perso

Le we dernier a été plutôt agité et j’avais besoin de rire aux éclats.

La synchronicité aidant j’ai trouvé mon bonheur. J’ai pas pu m’empêcher de vous en faire profiter.

Bon c’est pas de la grande qualité d’image et mon montage est à revoir mais je l’ai fait dans la bonne humeur alors merci pour ton indulgence.

 

 

Ok c’est nul ! Mais qu’est-ce que j’ai ri quand j’ai vu la vidéo et que l’idée m’est venue.

Publicité de l’Humanité : Merci Patron !

Publicité de l’Humanité : Merci Patron !

Quand les images en disent plus long que des mots.

Cette publicité du journal l’Humanité est passée à la télé en 2003 ou 2004.
Assez peu diffusée, il faut bien le reconnaître, puisque en tout et pour tout je l’ai vu deux fois.
Tu m’étonnes ! Les chaînes privées ont dû se faire taper sur les doigts. Pourtant, elle m’a suffisamment marquée pour qu’aujourd’hui, en 2017, je m’en souvienne encore.

Voyons voir ce que tu en penses…

Alors ? Les choses ont changé depuis tout ce temps ?

Il y a dans cette publicité assez d’images éloquentes pour écrire des textes. Même plus besoin de regarder les infos, tout est là.

Révolutionnaire ? Rebelle ? Humaniste ? Moi ???? Meuh nan !!!

 

 

Grand moment de cinéma avec Hair

Grand moment de cinéma avec Hair

 

Cette semaine, j’ai re-regardé ce film culte : Hair

Un bijou à mon sens sur l’absurdité de la guerre quel qu’elle soit (ici Vietnam).

Comme cette jeunesse je prône l’amour, la paix, la joie de vivre.

Insouciante ? Non ! En vie avec l’envie de le rester tout simplement.

 

Jeune et naïf, Claude Bukowski (John Savage : La Ligne rouge) arrive à New York pour se rendre au bureau de recrutement de l’armée. Mais en chemin il se retrouve au milieu d’un happening de hippies dans Central Park et tombe immédiatement amoureux de la belle Sheila (Beverly d’Angelo : Americain History X). Berger (Treat Williams), le leader pacifiste des hippies, décide de prendre Claude sous son aile et l’encourage à braver tous les obstacles pour qu’il déclare sa flamme à la jeune fille. Pour Claude, c’est le début d’une aventure qui le conduira de la prison à l’armée, en passant par le lac de Central Park. Mais Berger, dans un ultime effort pour empêcher Claude de participer à la guerre du Vietnam, provoquera sans le savoir un retournement de situation aux conséquences dramatiques. 

 

 

Si ce film manque à ta culture je te le conseille vivement. Il est sublime en plus je kiffff les pat d’éph.

 

 

Radical face – Welcome home

Radical face – Welcome home

 

Je suis sensible aux couleurs et aux sons. Si une musique m’interpelle et me fait lever le nez de mon suduko ou d’un texte ou d’une partie de solitaire quand que je « regarde » un film alors je bataille ferme pour en connaître le titre et l’interprète.

Welcome Home de Radical face fait parti de ces petits bijoux entendus alors que je ne faisais que regarder la télé à ma façon,  à l’époque.

 

 

Je te souhaite une excellente écoute.