Bilan juillet 2018

Bilan juillet 2018

J’ai décidé de faire un point global en fin de mois de tout ce qui s’est passé pour moi d’un point de vue vuouïthèque.
Peut-être que ça donnera des idées, des envies, qui sait ?
Ce mois-ci je n’inclus que ce que j’ai lu. Je ne pensais pas insérer une nouvelle modalité au blog et je n’ai pris aucune note sur ce que j’ai pu voir en plus de mes lectures 🙁
Les prochains mois seront plus… renseignés.
Les explications données, c’est parti pour le bilan de juillet 2018.

bilan 2018

La terre des morts - Jean-Christophe Grangé

Je ne sais plus quel a été mon premier Grangé. Le Serment des Limbes ou Miserere ? Toujours est il qu’une fois le livre fini j’ai voulu connaître toute la bibliographie de l’auteur ! Comme à mon habitude, quand j’aime je me transforme en mante religieuse. Rassurez-vous, je ne dévore que les livres ou les séries, toujours en compagnie d’un bon café et de ma vape 🙂 

Qu’en est-il de la terre des morts ?

Thriller haletant, comme toujours. J’ai suivi Le commandant Corso dans son enquête, telle une ombre accrochée à son ombre. Qui en voulait à ces stripteaseuses et pourquoi ? 
Un scénario diabolique et de multiples rebondissements dans lesquels on découvre l’univers SM et les peintures de Goya. Oui, c’est possible de mêler les deux 🙂 

Malgré tout, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire car mon esprit n’avait pas décroché de l’écriture d’Olivier Norek et je m’attendais toujours à trouver l’équipe de Coste à chaque coin de page.
Un style similaire ?  En terme d’écriture seulement. L’histoire de Grangé est originale du début à la fin, qu’on soit bien d’accord. 

Troupe 52 - Nick Cutter

J’ai connu l’existence de ce livre grâce au groupe le club des mordus de lecture sur facebook (enfin je crois :\ )
Les critiques des lecteurs avaient réussi à piquer ma curiosité.
Est-il nécessaire de préciser que le commentaire de Stephen King, en couverture du bouquin, a fini de me convaincre pour le lire ? 😀

Alors, suis-je totalement aguerrie à ce style d’histoire ? Probablement, le King étant mon Maître. De ce fait, mon âme sensible n’a pas frémit. En revanche on est complètement dans le thème de ce que propose Stephen.
J’ai dévoré ce livre où je me suis sentie abandonnée avec ce groupe de jeunes sur cette île maudite, sans comprendre pourquoi personne ne venait nous sauver. Chaque personnage est habilement décrit, chaque facette psychologique des protagonistes fait monter la tension et l’horreur de la contamination à laquelle tous veulent échapper est… sublimement dépeinte. 
Ce qui m’a le plus retourner pourtant, c’est la fin qui a su me toucher. Elle a fait naître en moi une profonde aversion incompréhension du genre humain. 
Je n’ai pas pour habitude de noter mes lectures mais là, sans hésiter, je mets un 5/5 🙂

Vertige - Franck Thilliez

Après m’être délectée avec Puzzle je m’attendais à rencontrer le même engouement avec Vertige. Ça n’a pas été le cas. Je n’irais pas jusqu’à dire que je me suis ennuyée m’enfin il était temps que le livre se termine.  Le huis clos dans lequel les personnages sont obligés de s’entre-tuer pour survivre ne m’a pas convaincue, tout comme la fin pourtant surprenante.

Je rassure les fans de l’auteur, je vais entamer la série Sharko. Comme une andouille, j’ai démarré par le dernier volet qui m’a captivée. 😉  

Je vous retrouve en septembre pour mon prochain bilan 🙂

En attendant, je vous souhaite d’agréables lectures, de bons films, de bonnes expos, bref d’excellentes vuouïthèques 😉

Et n’hésitez pas à nous partager votre/vos avis sur ces livres et/ou auteurs.