Tous les bloguers le savent, tenir un blog nécessite de respecter quelques règles si on veut tirer notre épingle du jeu sur la blogosphère.
Pour les non initiés je vais très très rapidement les expliquer.

 

Des règles qui me lassent

Il ne suffit pas de publier des articles et se dire que le tour est joué. Loin de là.
En plus dudit article, il faut s’assurer d’avoir les bons mots clefs qui seront repérés par google pour avoir une chance que le blog en question soit visible dans les pages de notre moteur de recherche préféré.
Il faut que les images et/ou vidéos aient un attribut, que l’article contienne des titres et éventuellement des sous-titre pour le même  motif cité ci-dessus.
Et comme ça ne suffit pas il faut un nombre de mots par article qui soit au moins équivalent à 1500.
1500 mots, pour précision, représentent environ 3 pages au format word. Rien que ça !

Et même là je n’ai pas cité tous les critères nécessaires pour une bonne visibilité d’un blog…

 

Des règles qui me concernent ?

Comme je suis un tantinet tatillon je m’interroge. Les blogs qui respectent tout ça sont-ils lu dans leur globalité ? Parce que je rappelle quand même que beaucoup de blogs sont là pour apporter une réponse à un besoin du lecteur. Aussi, ce dernier va droit à ce qu’il recherche et lit en diagonal le reste des informations. C’est légitime d’autant qu’on n’a plus le temps de rien et encore moins de lire des articles à rallonge. 

De ce constat, d’autres questions viennent me chatouiller les neurones : le divertissement a t-il sa place sur Internet et notamment dans la blogosphère ? Si oui, peut-il vraiment se démarquer ? Doit-il, lui aussi, suivre ces stratagèmes marketing ?

 

Coco n’en fait qu’à sa tête

Je n’ai rien à vendre, mon blog n’est pas une suite d’histoires comme le fait parfaitement Antoinette avec ses enquêtes, on s’y fend pas spécialement la poire non plus à l’instar d’Un odieux connard. Je ne propose rien d’autre que les élucubrations de l’auteur que je suis. Alors à quoi bon me battre pour être dans les bons papiers de Google ?
Ha oui ! C’est vrai ! J’écris des livres et je devrais les faire connaître et en faire une promo de tous les diables. Seulement voilà, ça m’emmerde profondément. Il y a suffisamment de liens ici qui se réfèrent à mon travail, plus mes quelques rares publicités sur les réseaux sociaux (la promotion n’est vraiment mais alors vraiment pas ma tasse de café).
Je devrais aussi me concentrer sur ma thématique principale qui se retrouve dans mes livres publiés et à paraître. Mais comme je l’ai déjà dit, cet espace qui est le mien se veut être une “sortie du cadre”, un en dehors du contexte.

Ce que j’aime dans ce blog c’est de respecter mes règles, à commencer par ne pas compter les mots ni chercher les mots clefs, ne pas faire ce que tout le monde appelle du score SEO.
Le blog n’est qu’un exercice, un plaisir d’écrire sans contrainte particulière, un plaisir de partager mes idées qui me viennent de ceci ou de cela.

Et si on changeait les règles ? Si on les changeait pour les petits blogs de fortune qui ne monétisent rien et qui aspirent simplement à donner du plaisir, du divertissement ?

 

 

Share Button
0