Plus facile d’écrire des textes courts ?

Je pose la question parce que c’est une affirmation que j’ai entendue et qui m’a mise hors de moi !

Sous prétexte qu’écrire un texte court, de type poésie ou de très courtes nouvelles, la technique n’y est pas et que par conséquent c’est facile d’en écrire.

Oui bien sûr ! Je me permets tout de même de rappeler que dans ce type de textes toute une histoire doit être racontée en un minimum de mots. On a bien un début, un milieu et une fin surprenante ou non.
Alors oui, niveau personnages on n’en a pas des kilos, de même pour les intrigues (en vrai là je suis morte de rire pendant que j’écris ces lignes tellement je trouve la remarque aberrante !) mais ce qu’on oublie de dire c’est qu’il faut que chaque ligne et chaque mot sonne juste et apporte une information pour la globalité du texte, il faut du rythme tout autant que dans un texte long.
Exit les descriptions qui débordent pour remplir un espace vierge et arriver à son minimum de 150 pages.

Dire que c’est plus facile c’est dire qu’on n’a rien compris au fonctionnement de ce genre littéraire. Je doute que Baudelaire ne se soit jamais arraché les cheveux pour réussir à exprimer ce qu’il a si admirablement su coucher sur le papier. Je parle de Baudelaire parce que c’est le premier qui me soit venu à l’esprit. J’aurais pu dire Rimbaud, Verlaine, Hugo etc…

Quelque soit le genre, il existe des règles et des contraintes. C’est comme tout. De là à dénigrer un type de littérature, voire le vomir, je dis non. Tous les auteurs sont dans le même bateau avec le même désir de raconter une histoire. Et je vais même me permettre d’inclure ici les auteurs de chansons. Parce que oui, ils écrivent des histoires tout autant qu’un écrivain lambda.

 

Je ne suis pas contre la critique bien au contraire mais j’aime que la critique soit constructive dès lors qu’on sait de quoi on parle !

 

Pour tout vous dire, je regrette amèrement que la poésie qu’on impose à nos enfants dès l’école primaire ne soit pas expliquée. On leur demande juste d’apprendre un texte par cœur, idem au collège.  Je parle ici de l’école publique mais je serai ravie de connaître l’avis de ceux qui sont allés dans le privé.

Je regrette également que trop peu d’enseignants fassent lire des textes de chansons aux élèves. Il en existe de tellement beaux.

Mais bon je me suis égarée alors je terminerai simplement en répétant que tous les styles d’écriture sont bons pour envoyer un message, raconter une histoire.  Et il est intéressant d’en comprendre la structure et tout le travail qu’il y a derrière.

 

Je suis quand même curieuse de connaître votre avis sur la question. Êtes-vous d’accord sur le principe qu’écrire un recueil de courtes nouvelles ou de la poésie est plus simple qu’un roman par exemple ? Quels sont vos arguments ?

 

Share Button
0
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •