Mon gros coup de gueule #1

Cette semaine a été celle des très mauvaises surprises. Alors oui je pousse un coup de gueule digne de ce nom.

Âmes sensibles au vocabulaire ordurier s’abstenir.

 

 

Ras le cul des plagieurs et autres connards qui mettent en ligne le travail d’autrui. Ha ouais c’est pas terrible à lire toute cette vulgarité mais tu as la chance de pas être côté de moi pour m’entendre beugler. Et là je suis presque calmée, je te laisse imaginer les deux jours successifs ou j’ai vu/lu les pots aux roses.

 

1- On cite ses sources !

* J’avais déjà noté que certains sujets de mes notes étaient inspirants pour créer du contenu d’autres blogs/sites ou autres mails et newsletters. Passe encore, difficilement mais passe encore mais difficilement. Il est parfois difficile de se renouveler quand on publie régulièrement mais c’est quand même pas compliqué de citer la source d’où on tire son idée putain de bordel de merde !

 

2- Non au plagiat !

* Apprendre par une “ami(e)” facebook qu’un gugus, qu’est pas foutu d’aligner trois mots sans faire 15 fautes dans ses messages perso à la syntaxe incompréhensible, a repris les textes trouvés ici et là (facebook, twitter, forums littéraire…) d’auteurs publiés ou non pour en faire un bouquin de poésie et le mettre en vente sur Amazon à son propre nom avait suffit à me remonter sur ressorts !!!!

 

3- Non au téléchargement illégal !

* Découvrir par un heureux hasard que mon bouquin se trouve en téléchargement illégal a fini de me faire péter un câble !

J’ai fait le nécessaire auprès d’Amazon et maintenant je perds mon temps pour m’occuper de l’illégal.

Bien sûr c’est la faute à personne, résultat les cadeaux c’est terminé.

Je ne posterai que des extraits de textes publiés (ici et ailleurs) puisque visiblement le © ne signifie rien pour certains.
Quand je prône haut et fort qu’il faut toujours protéger ses textes c’est pas pour rien. Les conneries des autres vont peut-être me rapporter le pactole !

Je reste positive malgré tout puisque mon recueil a des avis plus que favorables. J’aurais préféré une autre publicité mais ça me fait connaître. Ça fait la nique à l’enflure qui a distribué mon travail.

Désolée pour la qualité abjecte des images ci-dessous, mais voilà un échantillon ridicule de ce que j’ai pu lire en commentaire d’un des sites contre lesquels je mène bataille.

 

 

 

 

je t’aime Coryne Vezien !!!
Grand livre avec un message énorme pour tous.

 

 

 


j’adore le livre par Coryne Vezien et maintenant c’est ma nouvelle collection !!!

 

C’est vrai que 2.99 € c’est la mer à boire !!!! C’est vrai qu’un auteur qui débute dans la publication ne mérite pas d’être rémunéré pour son travail.

 

4- En résumé

Pour être honnête avec toi, je ne voulais pas créer de blog encore moins être sur les réseaux sociaux. Cette dernière idée m’exécrait, me rebutait à un point indicible. J’ai pourtant cédé puisqu’il faut se montrer pour se faire connaître. Les plus grands y sont tous alors pourquoi pas moi. Mais je suis tristement bien heureuse de voir que j’avais raison. Plus tu en donnes plus on te prends pour un con !!!

Certaines mentalités me dégoûtent. Je ne fais déjà pas confiance facilement mais alors là c’est radicalement foutu.

Désolée pour les gens qui s’en prennent plein les moustaches pour pas un rond mais je suis hors de moi et faut que je crache ma valda.

Moi qui avait prévue de publier deux autres e-books sur Amazon en septembre ben on va les appeler “tintin” ceux là. Directe en format papier histoire de bien faire chier celui/celle qui voudra les mettre en illégal.

 

0

4 commentaires / Quel est ton avis sur cet article ?

  1. Ton coup de gueule est légitime, je suis dégoutée pour toi.
    si on te copie ça prouve aussi que ce que tu fais est de qualité.
    courage et continue d’écrire, te laisse pas démonter.

  2. Tu as raison il faut cracher sa valda quand elle reste au fond de la gorge. As-tu trouve un moyen de protéger. Mais n’y a-t-il pas moyen de faire quelquechose ? B….el de m…e

La parole est à toi :)

%d blogueurs aiment cette page :