Essai d’imaginer la scène suivante :

On est en 2008. C’est l’hiver. Il fait froid. L’horloge affiche 6h du matin.
Pas tout à fait réveillé(e) tu tiens ton mug de café fumant et pour éloigner le silence qui t’enverrait directement finir ton rêve tu allumes la télé. Là, sans trop savoir comment tu t’es débrouillé(e), tu te retrouves devant la chaîne NoLife dont tu ignores tout. C’est la fin d’un clip quelconque, tu penses chaîne musicale, tu ne zappes pas et allumes ta première clope de la journée. Concentré(e) sur rien si ce n’est de garder les yeux ouverts tu vois ça ! Je dis bien voir, parce que, en ce qui me concerne, les animations de Raoul Sinier ont un effet hypnotisant/angoissant/bizarre sur moi et m’empêchent carrément d’entendre la musique/bruit/discours bref la bande son.

 

Cette animation, de Raoul Sinier fût la première d’une longue liste et dans laquelle j’ai découvert que certain(e)s avaient un problème avec les radis noirs. Pour d’autres c’est les tomates, lui c’est le radis. Pour me faire bien comprendre je vous invite à regarder Huge samourai radish.
M’enfin quand on est en mesure de promener son steack au bout d’une laisse dans la rue (voir ses autres “clips”), plus rien ne me surprend.

Rendez-vous compte ! Pendant presque une année je n’ai plus jamais écouté/regardé QUE NoLife et j’y ai découvert de vraies pépites. En une vidéo j’étais devenue fan/accro/hypnotisée.

Merci qui ?

Merci Raoul !

 

Share Button
0