J’aime l’univers mystique et spirit de Graham Joyce. Il nous invite chaque fois dans des sphères entre fiction et réalité et je plonge toujours très facilement dans ses pages.

Dans Comme un conte, bien que j’aie depuis longtemps passé l’âge de croire aux fées et aux lutins, l’auteur m’a une fois de plus embarquée dans son histoire où j’ai pu garder un pied dans ma réalité, dans ma dimension, dans mes vérités et l’autre dans un monde totalement surréaliste qui pourrait être amusant de côtoyer. Quoi que, pas si sûr finalement.

Tara Martin a mystérieusement disparu il y a vingt ans. Son frère, ses parents, son petit ami, tous la croient morte. Pourtant, lorsqu’elle réapparaît ce jour de Noël, elle semble n’avoir pas changé. Peut-être son regard s’est-il alourdi d’une ou deux rides, mais tout indique qu’elle est restée la jeune fille d’à peine seize ans qui s’était évanouie dans la nature. Et c’est peu de dire que sa famille doute des explications qu’elle fournit pour justifier sa longue absence. Quel drame cache réellement son étrange disparition ? Quel événement atroce occulte-t-elle par une amnésie de vingt ans ? A moins que sa singulière version des faits ne soit vraie, malgré ses allures de conte de fées ? Comme un conte offre une galerie de personnages émouvants et explore de façon brillante les diverses interprétations des mythes féeriques. Le roman a reçu le British Fantasy Award 2013 et le prix Imaginales 2015.

Il me reste encore quelques œuvres à découvrir de Graham Joyce mais je peux déjà te conseiller les titres suivants :
Lignes de vie, Au cœur du silence, Requiem ou encore Rêves égarés.

As-tu déjà lu des livres de cet auteur ? Lesquels ? Qu’en as-tu pensé ?

Si tu t’apprête à lire celui-ci, je te souhaite une excellente lecture.

Share Button
1+
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •