F.A.Q

Une F.A.Q c’est plus agréable à lire qu’une charte.

Pour rappel : Tous les textes de Coryne Vezien sont protégés. Aucune reproduction, pour quelle que fin que ce soit, n’est autorisée sans l’accord de l’auteur. Merci de respecter son travail. 

 

1. Est-ce que je fais de la relecture, correction, réécriture de vos textes ?

NON ! Sauf si tu veux t’alléger d’un montant à 6 chiffres.

Si vous avez besoin d’un relecteur, d’un correcteur, d’un écrivain fantôme (anciennement appelé « nègre ») ou de tout autre aide qui touche à vos écrits je vous invite à consulter votre navigateur de recherche préféré qui vous fournira moult adresses appropriées à votre demande.

2. Ce que je n’autorise pas ici  et qui sera illico supprimé :

– tes croyances raciales, religieuses, politiques, syndicales, contraires à la décence et aux bonnes mœurs

–  tous propos diffamatoires injurieux, incitatifs aux crimes et délits sont interdits tout comme, toutes provocations au suicide, à la discrimination, à la haine notamment raciale, à la violence, l’apologie de tous les crimes, la négation de crimes contre l’humanité… (dispositions de la loi du 29 juillet 1881 relative à la liberté de la presse)

– les messages avec numéro de téléphone et adresse mail.

– tout ce qui porte atteinte à la vie privée d’autrui (exemple : citation nominative de tierces personnes sans leur accord explicite).

3. A quoi tu dois faire attention qui n’est pas dit dans le point n°2 ?

– si tu peux être poli(e) ça m’arrange j’ai déjà de bonnes bases en noms d’oiseaux en plus je suis fan inconditionnelle de Kaamelott si ça peut te donner une idée.

4. Et non, je ne suis pas parfaite

– Moi aussi je laisse passer des coquilles d’œufs d’autruche, alors oui tu verras peut-être des fautes, c’est pas une raison pour m’envoyer au bûcher.

– j’invente des mots si je veux. C’est ma spécialité je vais pas me priver de t’en faire profiter.

– j’utilise pas systématiquement les négations “ne pas” parce que j’ai tendance à écrire comme je parle.

– j’écris que je suis auteur et non pas auteure parce que ça me pique les yeux “auteure“. Je suis pourtant féministe hein mais bon je vais quand même pas me piquer les yeux pour un truc dont tout le monde se fout.

5. Après abonnement les données ne sont pas données en pâture

Toutes les informations données sont stockées dans une base de données. Ces informations ne seront en aucun cas divulguées sans l’accord de l’abonné, excepté dans les cas suivants:

– prescription de la Loi

– réquisition de l’autorité judiciaire

En application de la loi du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez du droit d’accès, de rectification, de modification ou de suppression concernant les données qui vous concernent.
Vous pouvez exercer ce droit en m’envoyant un mail via le formulaire de contact.

 6. Article L. 111-1 du code de la propriété intellectuelle

L’auteur d’une œuvre de l’esprit jouit sur cette œuvre, du seul fait de sa création, d’un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous.
Ce droit comporte des attributs d’ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d’ordre patrimonial […].

L’absence de sigle ou de mention du droit d’auteur ne signifie pas que l’œuvre n’est pas protégée. Ainsi tous les éléments présents sur Internet (images, vidéos, extraits sonores, textes) sont soumis de facto au droit d’auteur, même si leur accès est libre et gratuit et qu’aucune mention ne précise qu’ils sont protégés.

Il est donc essentiel lors de toute utilisation d’une œuvre ou d’une partie d’une œuvre d’avoir le consentement de son auteur, au risque sinon d’être condamné à payer des dommages et intérêts pour contrefaçon.

 

Bon après y’a bien d’autres trucs mais là ça me vient pas.

 

Share Button
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •